Jan 28, 2022 Droits

Lettres de solidarité du secrétaire général de Ces Luca Visentini et du secrétaire général de Ferpa Agostino Siciliano au syndicat des retraités turcs EMEKELI-SEN

Chers collègues, La Confédération européenne des syndicats (CES) et la Fédération européenne des retraités et des personnes âgées (FERPA) sont en profond désaccord avec la décision de la Cour suprême turque de réinterdire les activités du syndicat des retraités turcs EMEKELI-SEN, affilié à la FERPA. Cette décision prive les retraités du droit d’avoir leur propre syndicat pour défendre leurs revendications dans un pays où les conditions de vie des retraités se sont détériorées. En outre, ils expriment leur opposition à un arrêt qui annule ce qui a été établi par les tribunaux locaux et supérieurs et par la Cour européenne des droits de l’homme, qui a rejeté la décision prise en 2018, à l’initiative du gouvernement turc, de suspendre l’activité de EMEKLISEN, et a reconnu en 2019 le droit de reconstituer le syndicat des retraités. Cette violation des droits en Turquie, que nous rejetons, à l’égard d’un syndicat des retraités se produit à un moment difficile d’un point de vue économique et social, également en raison d’une pandémie qui a davantage touché la population âgée, qui a placé l’ensemble de l’Union face à des problèmes considérables en Europe et dans différents pays, dont la Turquie. En tant que représentants des travailleurs et des retraités, nous soutenons qu’une action forte et unie est nécessaire de la part de tous les pays disposant d’investissements économiques adéquats pour construire, avec la contribution des partenaires sociaux, un modèle social européen plus solidaire et inclusif, capable d’apporter des réponses positives aux travailleurs capable de freiner la pauvreté croissante des personnes âgées tout en garantissant aux retraités le droit à une retraite décente et à un service de santé efficace. Cette décision porte atteinte au droit fondamental des retraités d’être libres d’adhérer à un syndicat de retraités, comme c’est le cas dans toute l’Europe, pour défendre leurs droits et besoins fondamentaux. Chers Collègues, la CES et la FERPA sont solidaires avec vous et se battront avec vos organisations jusqu’au rétablissement des droits des retraités.